ACTUALITE SAHARA

WESATIMES condamne fermement l’agression de son correspondante au territoires occupés du Sahara occidental

Communiqué de presse:

El-Aaiun – territoires occupés du Sahara occidental

22 Septembre 2017

L’agence de presse WESATIMES condamne devant l’opinion internationale que nos correspondantes ont étés victime d’agression violente ce 21 Septembre 2017 par les forces d’occupation marocaine.

Les journalistes et les activistes des droits de l’homme Aziza Ndour et Houda Bukna ont fait l’objet d’une aggression de la part de l’occupation marocaine à El-Aaiun et Bojador, ce 21 Septembre 2017, suite à leur participation dans une manifestation pacifique de solidarité avec tous les prisonniers politiques Sahraouis dans les prisons Marocains et notamment ceux de Gdeim Izik.

La concernée Aziza Ndour a reçu plusieurs coups violents sur tout le corps jusqu’au point de perdre temporairement sa vue et demeure hospitalisée.

Notre autre correspondante Houda Bukna a été aussi sauvagement battue par la police de l’occupation à Boujdour, suite auquel elle se trouve aux urgences.

En conclusion nous l’agence de presse Wesatimes, suivons de près et archivons ces atteintes aux droits de l’homme par l’occupant Marocain, tout en condamnant ces tentatives d’éteindre les voix Sahraouies appelant à la liberté et l’auto-détermination.

Le Bureau Exécutif

 

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close