international

Maroc: manifestation à Casablanca pour demander la libération des détenus du Hirak

Plusieurs centaines de manifestants ont pris part à la marche organisée, ce dimanche à Casablanca au Maroc, pour réclamer la libération des détenus du Hirak du Rif condamnés le 26 juin dernier à de lourdes peines allant jusqu’à 20 ans de prison par la Cour d’appel de Casablanca.

Répondant à l’appel de plusieurs partis politiques, associations de la société civile et comité de défense des militants du Hirak emprisonnés, des familles des détenus ont occupé le devant de la manifestation, qui a démarré à 10h30 au quartier de Derb Omar, suivies des centaines de jeunes et des défenseurs des droits de l’Homme venus exprimer leur indignation et colère suite aux peines infligées aux 54 militants du mouvement Hirak du Rifpar la chambre criminelle près de la Cour d’appel de Casablanca.


Lire aussi: Maroc: le leader du Hirak Rif refuse de faire appel et de demander une grâce (père de Zefzafi)


Après les sit-in organisés, la semaine dernière, à Rabat et Casablanca, Nador et Al-Hoceima, cette fois-ci, les Marocains ont décidé de se mobiliser pour une marche nationale à Casablanca pour dénoncer le procès Hirak.

Selon des sources locales, la marche a été menée par les familles des détenus, qui se sont déplacés de la ville d’Al-Hoceima vers Casablanca dès les premières heures de la matinée du dimanche et la secrétaire générale du Parti socialiste unifié et de l’organisation de défense des prisonniers Nabila Mounib figurant parmi les organisateurs de cette mobilisation citoyenne.

Les participants à la marche ont scandé plusieurs slogans hostiles au Makhzen et portaient des banderoles sur lesquelles les manifestants ont écrit leurs principales revendications, dont la levée des lourdes peines infligées aux militants du Hirak, la libération immédiate des détenus et la prise en charge des exigences des populations rifaines.

Les manifestants ont revendiqué également la levée du « siège militaire » imposé à la région du Rif et la lutte contre la corruption qui « gangrène toutes les institutions de l’Etat ».


Lire aussi: Maroc: les militants du Hirak condamnés à de lourdes peines de prison, des ONG indignées


Notons que cette marche avait été initiée par plusieurs organisations et partis de gauche. Il s’agit, entre autres, de la Fédération de la gauche démocratique, du Parti de la voie démocratique, de la Confédération démocratique du travail), de la Fédération nationale de l’enseignement-orientation démocratique, de l’Association marocaine des droits humains et du Mouvement Anfass pour la démocratie.

Ces organisations avaient tenu une réunion jeudi dernier au siège du Congrès national « Ittihadi » pour envisager des actions de solidarités en faveur des militants du Hirak.

Le 15 juillet prochain une autre marche nationale en soutien aux militants détenus du mouvement Hirak du Rif est prévue à Rabat, sous le même mot d’ordre à savoir « Tous pour la libération des prisonniers et la levée du siège imposé au Rif ».

APS

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close