ACTUALITE SAHARAopinion

Le front Polisario appelle la communauté internationale à exercer davantage de pressions sur le Maroc

sps

Le représentant du front Polisario en France,  Bouchraya Bachir, a affirmé que la République sahraouie souhaitait que la  6e conférence sur le droit des peuples à l’autodétermination transmette « un  message fort à la communauté internationale quant à l’impératif d’exercer  plus de pressions sur l’occupant marocain qui doit assumer sa responsabilité historique et relancer le processus de négociation pour  permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination ».

S’exprimant en marge de la tenue à Alger de la 6e conférence sur « le droit  des peuples à la résistance: le cas du peuple sahraoui », M. Bouchraya a  exprimé dans une déclaration à l’APS son souhait de voir cette conférence  transmettre « un message fort à la communauté internationale pour dire qu’il  est temps de relancer le processus de négociation notamment à la lumière  des réalisations positives enregistrées par la cause ».

Le représentant du front Polisario a mis l’accent sur l’impératif  d’exercer une pression sur le Maroc en le mettant devant sa responsabilité  historique, d’autant qu’il a signé avec la partie sahraouie une série de conventions visant à organiser un referendum d’autodétermination.

A cette occasion, le même responsable a souligné que la France qui est le principale obsatcle qui se pose au processus de paix, a adopté une position favorable au Maroc en lui donnant carte blanche que celui-ci considère  comme « un encouragement pour poursuivre sa violation des décisions  onusiennes », précisant que cette position  « ne lui permet pas de jouer un  rôle crédible dans le règlement du conflit du Sahara Occidental ».

Il a exprimé son souhait de voir le président français Emmanuel Macron,  procéder « au changement de la position française envers cette cause et  saisir l’opportunité d’accompagner les deux parties pour relancer le  processus de négociation ».

M. Bouchraya a indiqué que cette conférence revêt « une grande importance  pour la cause sahraouie » qui a enregistré de grandes victoires durant les  deux dernières années tant au niveau régional qu’africain.

Selon le même responsable, cette conférence est tenue au moment où l’Union  européenne exprimait des positions avancées en termes de soutien au droit  du peuple sahraoui et sa souveraineté sur ses ressources naturelles.

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close